Rumble intente une action en justice contre le gouvernement français pour avoir demandé de bloquer les médias russes

Rumble intente une action en justice contre le gouvernement français pour avoir demandé de bloquer les médias russes



La plateforme de vidéos en ligne Rumble a porté plainte mercredi pour contrer les autorités françaises, qui lui ont demandé de bloquer les médias russes.

"Aujourd'hui, Rumble a intenté une action en justice pour lutter contre les demandes du gouvernement français de supprimer certains contenus de Rumble. Nous attendons avec impatience une décision rapide afin de pouvoir réactiver notre service aux utilisateurs en France", a écrit la société sur son compte Twitter.

Début novembre, Rumble a déconnecté le pays européen de son service. "Le gouvernement français a exigé que Rumble bloque les sources d'information russes. En tant qu'Elon Musk, je ne changerai pas nos règles du jeu pour aucun gouvernement étranger. Rumble fermera complètement la France (la France ne nous est pas importante) et nous défierons le légalité de ce procès », a annoncé le PDG de la société, Chris Pavlovski.

Début mars, dans le cadre du conflit entre la Russie et l'Ukraine, le géant des médias sociaux Meta (une organisation classée en Russie comme extrémiste), propriétaire de Facebook, Instagram et WhatsApp, a interdit les publicités et la monétisation des médias d'État russes dans le monde entier, et a alors décidé de restreindre l' accès à RT et Spoutnik sur le territoire de l'Union européenne
Google a rejoint les mesures restrictives et a non seulement suspendu la monétisation de plusieurs chaînes russes -dont RT- sur toutes ses plateformes, mais a également bloqué RT et Sputnik sur YouTube.




Afficher Plus



© 2022 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى