Facebook supprimera les préférences religieuses, les intérêts et les opinions politiques des profils de ses utilisateurs

Facebook supprimera les préférences religieuses, les intérêts et les opinions politiques des profils de ses utilisateurs



Le réseau social Facebook* supprimera des informations de base des profils de ses utilisateurs les champs faisant référence à leurs préférences et intérêts religieux.

L'annonce a été faite par le consultant en médias sociaux Matt Navarra, qui a rendu la nouvelle publique sur Twitter mercredi. Selon une notification qu'il a partagée dans son message, la mesure sera effective à partir du 1er décembre et n'affectera pas les autres informations dans les profils ou le reste des informations de base et de contact. Si pour une raison quelconque, ils souhaitent enregistrer les informations, Facebook leur fournit un lien pour télécharger une copie de leur profil.
"Nous envoyons des notifications aux personnes qui ont rempli ces champs, les informant qu'ils seront supprimés. Ce changement n'affecte en rien la capacité de quiconque à partager ces informations sur lui-même à d'autres endroits sur Facebook", a expliqué un porte-parole de l'entreprise en dialogue avec le portail. Tech Crunch.

Cette même personne a déclaré que ces modifications, qui incluent également la disparition des préférences politiques et des boîtes d'adresse, font partie des efforts de la plateforme pour la rendre "plus facile à naviguer et à utiliser " .

Mais il s'agit aussi d'une optimisation à l'instar d'autres réseaux sociaux, comme Instagram* et TikTok, qui gèrent des profils simplifiés dans lesquels l'utilisateur partage des informations sur lui-même, sans entrer dans des détails aussi précis. Il est à noter que de moins en moins de personnes sont intéressées à compléter leur profil, les problèmes de vie privée et les fuites de données sensibles ou confidentielles devenant récurrentes.

Meta, la société mère de Facebook, avait annoncé il y a un an qu'elle supprimerait en 2022 les options liées à des questions que les gens peuvent percevoir comme sensibles, telles que la santé, la race ou l'origine ethnique, l'affiliation politique, la religion ou l'orientation sexuelle. La société avait déjà été critiquée pour avoir permis aux annonceurs d'utiliser la plate-forme pour personnaliser leurs publicités en discriminant certains groupes démographiques ou en incitant à la violence contre certains téléspectateurs.




Afficher Plus



© 2022 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى