Logo - Jor2a.online
Le gouvernement britannique interdit les interactions avec Greenpeace après des protestations

Le gouvernement britannique interdit les interactions avec Greenpeace après des protestations


Abonnez vous sur
Telegram

Selon le journal The Telegraph , le gouvernement britannique a interdit aux administrations gouvernementales de traiter avec l'organisation Greenpeace, à la suite des protestations de ses membres contre l'augmentation de la production de pétrole et de gaz en mer du Nord.

Le journal a rapporté, citant un responsable et un représentant du Premier ministre britannique, que le gouvernement a ordonné l'imposition d'une interdiction totale d'interaction entre les administrations gouvernementales et l'organisation Greenpeace, en raison de l'escalade des tensions avec l'ONG après la récente protestation de ses militants devant la résidence du Premier ministre, Rishi Sunak .

Plus tôt, des militants écologistes de Greenpeace ont protesté contre la politique gouvernementale en montant sur le toit de la résidence du Premier ministre britannique, Rishi Sunak, et en la couvrant d'un tissu noir, intensifiant ainsi leur campagne contre la politique gouvernementale en matière d'exploration pétrolière. Ils sont restés sur le toit pendant plus de trois heures.

La police a arrêté cinq personnes, mais les a relâchées sous caution par la suite.

Auparavant, les autorités britanniques avaient annoncé leur intention de délivrer plus de cent nouvelles licences pour la production de pétrole et de gaz en mer du Nord, dans le cadre d'un plan visant à atteindre l'indépendance énergétique. Cette décision a suscité des critiques de la part de nombreuses organisations environnementales.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation