Logo - Jor2a.online
Grève historique chez les géants de l

Grève historique chez les géants de l'automobile aux États-Unis : 5 milliards de dollars de pertes économiques en jeu


Abonnez vous sur
Telegram

Dans une grève sans précédent, les employés des constructeurs General Motors, Stellantis et Ford aux États-Unis ont cessé le travail pour réclamer une augmentation des salaires. Cette grève pourrait entraîner une perte de 5 milliards de dollars pour l'économie américaine. Le syndicat United Auto Workers (UAW) a lancé cette grève simultanée dans trois usines, faute d'accord lors des négociations, notamment sur les salaires.

Les usines touchées sont situées à Wayne (Michigan) pour Ford, Wentzville (Missouri) pour General Motors (GM), et Toledo (Ohio) pour Stellantis, issu de la fusion entre PSA et Chrysler. Environ 12 700 employés participent à la grève le 15 septembre, mais le mouvement pourrait s'étendre, selon le syndicat UAW.

Une grève prolongée ou élargie pourrait avoir des conséquences politiques pour le président Joe Biden, dont le bilan économique est critiqué, notamment en raison de l'inflation persistante. Selon le cabinet de conseil Anderson Economic Group (AEG), une grève de dix jours pourrait entraîner plus de 5 milliards de dollars de pertes pour l'économie américaine.

Les négociations entre les syndicats et les constructeurs ont débuté il y a deux mois pour établir de nouvelles conventions collectives sur quatre ans. Les employés du secteur réclament des augmentations salariales et davantage d'avantages, tandis que les constructeurs, malgré leurs bénéfices récents, ont résisté à l'augmentation des coûts après la crise financière de 2008.

L'UAW demande une augmentation salariale de 40% sur quatre ans, tandis que les constructeurs ont proposé au maximum 20%, selon le syndicat. Les constructeurs ont également refusé d'accorder des jours de congés supplémentaires et d'augmenter les prestations de retraite.

Le président Joe Biden a tenté de médier en parlant au téléphone avec les dirigeants syndicaux et des constructeurs. En août, il avait plaidé en faveur d'un accord gagnant-gagnant renforçant les droits des travailleurs dans le cadre de la transition vers les véhicules électriques.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation