Logo - Jor2a.online
La Croatie Rejoint la Pologne, la Hongrie et la Slovaquie en Refusant les Céréales Ukrainiennes, Déclenchant des Conflits Commerciaux

La Croatie Rejoint la Pologne, la Hongrie et la Slovaquie en Refusant les Céréales Ukrainiennes, Déclenchant des Conflits Commerciaux


Abonnez vous sur
Telegram

Le Premier ministre croate, Andrej Plenkovic, a annoncé que la Croatie n'autoriserait pas l'entrée des céréales ukrainiennes sur son marché, suivant ainsi la position de la Pologne, de la Hongrie et de la Slovaquie. Il a même laissé entendre que des interdictions pourraient être mises en place pour ces importations.

Plenkovic a déclaré que la Croatie était principalement un pays de transit pour les céréales ukrainiennes et qu'elle n'importerait pas de céréales ukrainiennes bon marché. Il a expliqué que cela protégerait les agriculteurs locaux de la concurrence des céréales ukrainiennes à des prix plus bas.

Le litige tourne autour de l'impact des céréales et des graines oléagineuses ukrainiennes inondant les marchés des pays voisins, ce qui a nui aux revenus des agriculteurs locaux. Cela a conduit plusieurs pays, dont la Pologne, à interdire ces importations agricoles. La Pologne, en particulier, fait face à des élections en octobre, où le vote des agriculteurs est un enjeu clé pour le parti au pouvoir.

En mai, l'Union européenne (UE) est intervenue pour empêcher certains pays d'agir de manière unilatérale et a imposé sa propre interdiction d'importer certains produits agricoles ukrainiens. Cependant, Bruxelles a décidé de ne pas prolonger cette interdiction après que l'Ukraine se soit engagée à renforcer les contrôles à l'exportation vers les pays voisins.

Malgré la décision de la Commission européenne, la Pologne, la Slovaquie et la Hongrie ont annoncé qu'elles maintiendraient leurs propres restrictions sur les importations de céréales ukrainiennes.

En réponse à cela, l'Ukraine a déposé des plaintes auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) contre ces trois pays. Kiev considère également la position des trois nations comme une violation de leurs obligations internationales . Cette situation soulève des tensions commerciales au sein de l'UE et de l'OMC.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation