Logo - Jor2a.online
Le Ministre Colombien Accuse l

Le Ministre Colombien Accuse l'Europe : Complice de la Consommation de Cocaïne et de la Violence du Trafic de Drogue


Abonnez vous sur
Telegram

Le ministre colombien de la Défense, Iván Velásquez Gómez, lance un appel percutant à l'Europe pour qu'elle réduise sa consommation de cocaïne et intensifie sa lutte contre le trafic de drogue. Il met en avant le rôle actif de la Colombie dans la lutte contre la criminalité organisée et exhorte l'Union européenne à suivre son exemple, affirmant que des changements fondamentaux dans l'approche et la stratégie sont nécessaires pour démanteler les réseaux de trafiquants de drogue.

Lors de sa participation au deuxième dialogue UE-Colombie sur la drogue à Bruxelles le vendredi 29 septembre, Iván Velásquez Gómez a insisté sur l'urgence de réduire la forte demande de cocaïne en Europe. Il a déclaré aux médias : Ce que nous faisons, c'est empêcher la cocaïne d'arriver sur votre continent. Mais dans le même temps, nous aimerions que des mesures soient prises pour que, tout en essayant de contrôler l'offre, les pays consommateurs essaient de contrôler et de réduire la demande, car tant qu'il y aura une demande, les gens s'efforceront de produire l'offre.

Le ministre colombien a souligné l'importance d'une collaboration internationale pour parvenir à une réduction significative de l'offre et de la demande de drogue, avec des impacts positifs sur la répression et la prévention.

L'Europe fait face à une période cruciale, marquée par une recrudescence de la violence et de la corruption liées au trafic de drogue, avec des meurtres signalés à Anvers, Nîmes et Stockholm. Cela a conduit la commissaire européenne à la Justice et aux Affaires intérieures, Ylva Johannson, à se rendre en Colombie et en Équateur. Ces visites ont abouti à des accords de coopération visant à renforcer la sécurité des ports et le contrôle des conteneurs, ainsi qu'à un accord de coopération entre Europol et la Colombie, le seul pays d'Amérique latine à collaborer officiellement avec les services européens depuis plusieurs années.

Ylva Johannson a salué la nouvelle stratégie colombienne, qui met désormais l'accent sur la recherche d'alternatives pour les petits producteurs, souvent victimes du conflit. Elle a également souligné que le changement de stratégie européenne se concentre sur le suivi de l'argent généré par le trafic de drogue.

Selon le ministre Velásquez, cette nouvelle politique pourrait être plus efficace en ciblant les acteurs clés du marché, en affectant leurs finances et en démantelant leurs réseaux. Il a fait part de résultats impressionnants, notamment la destruction de 3 000 laboratoires, la saisie de 510 tonnes de cocaïne (dont 50 % étaient destinées à l'Europe) et la confiscation de marchandises d'une valeur de quelque 250 millions de dollars.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation