Logo - Jor2a.online

Le Parlement sud-africain prend une position forte contre Israël suite aux attaques sur Gaza


Abonnez vous sur
Telegram

Ce mardi, le Parlement sud-africain a pris une décision significative en votant massivement en faveur de la fermeture de l'ambassade d'Israël à Pretoria, avec 248 voix pour et 91 contre. Cette décision reflète les tensions grandissantes entre les deux nations, principalement alimentées par les récentes attaques israéliennes dans la bande de Gaza.

Le président Cyril Ramaphosa, à l'origine de cette motion, a vivement critiqué Israël pour avoir enfreint le droit international, qualifiant les attaques de crime de guerre . Il a souligné les conséquences dévastatrices sur les civils palestiniens et a accusé Israël de crimes de guerre et d'actes de génocide.

Cette décision n'est pas venue seule. Khumbudzo Ntshavheni, ministre de la présidence sud-africaine, a annoncé le retrait de tous les diplomates sud-africains de Tel-Aviv pour consultations , exprimant sa déception face au non-respect par le gouvernement israélien du droit international et des résolutions des Nations Unies.

Le président Ramaphosa a également appelé à une enquête de la Cour pénale internationale sur les actions en cours, tout en reconnaissant que les actions antérieures du Hamas ne sont pas justifiables. Cette décision du Parlement sud-africain marque un changement significatif dans la position du pays par rapport au conflit israélo-palestinien.

Pendant ce temps, les chiffres des victimes continuent d'augmenter, avec plus de 14 128 Palestiniens tués depuis le 7 octobre, selon les autorités de Gaza. Israël, de son côté, maintient un bilan plus bas, réduisant le nombre de victimes de l'attaque du Hamas du 7 octobre à 1 200. L'impact de cette décision parlementaire sur l'évolution du conflit reste à voir.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation