Logo - Jor2a.online
Scandale en Italie : Le Mari de Von Der Leyen au Cœur d

Scandale en Italie : Le Mari de Von Der Leyen au Cœur d'un Possible Conflit d'Intérêts dans l'Allocation de 320 Millions d'Euros par l'UE


Abonnez vous sur
Telegram

La polémique enfle en Italie à la suite de révélations troublantes impliquant la présidente de la Commission Européenne, Ursula Von Der Leyen, et son mari Heiko Von Der Leyen. Selon des sources italiennes bien informées, la Commission Européenne aurait versé une somme colossale de 320 millions d'euros à un centre de thérapie génique de l'université de Padoue, pour le développement de la technologie ARN Messenger.

Toutefois, l'affaire prend une tournure délicate en raison de la participation de Heiko Von Der Leyen en tant que membre du conseil de surveillance dudit centre. Cela soulève des inquiétudes sérieuses quant à un possible conflit d'intérêts, mettant ainsi en lumière des questions éthiques cruciales.

Le chercheur Rosario Rizzuto, professeur et ancien recteur, a été le premier à dévoiler ces informations délicates. Selon lui, les représentants de diverses institutions impliquées dans le projet ont choisi les membres du conseil d'administration du centre, et Heiko Von Der Leyen a été proposé par le laboratoire Orgenesis, qu'il dirige.

Rizzuto souligne que Heiko Von Der Leyen a été nommé au conseil de surveillance, chargé de vérifier régulièrement la conduite et le travail du conseil d'administration. Ce dernier est responsable de la gestion du centre de recherche et des décisions opérationnelles, dont Rizzuto est le directeur.

L'impact de cette affaire a été immédiat en Italie, déclenchant une vive polémique sur les réseaux sociaux. Les réactions sont nombreuses, mettant en évidence l'importance de la transparence et de la probité dans les affaires publiques, surtout lorsqu'il s'agit de financements européens conséquents.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation