Logo - Jor2a.online
Google accepte de payer 700 millions de dollars pour résoudre les allégations antitrust sur le Play Store

Google accepte de payer 700 millions de dollars pour résoudre les allégations antitrust sur le Play Store


Abonnez vous sur
Telegram

Google a consenti à verser une somme significative de 700 millions de dollars et à apporter des concessions substantielles pour répondre aux allégations antitrust liées à son Play Store. Les détails de cet accord, conclu en septembre avec les procureurs généraux américains, ont été révélés par le biais de documents déposés devant un tribunal fédéral de San Francisco.

L'accord inclut un fonds d'indemnisation de 630 millions de dollars destiné à compenser les consommateurs américains qui, selon les procureurs généraux, ont été affectés par un système de traitement des paiements entraînant une hausse des prix des transactions numériques au sein des applications téléchargées depuis le Play Store.

De plus, 70 millions de dollars du règlement préalable au procès seront alloués pour couvrir les amendes et autres frais imposés à Google par les États. Les procureurs ont soutenu que les commissions de Google, allant de 15 à 30 % pour les achats intégrés, ont artificiellement augmenté les prix, générant ainsi des milliards de dollars de bénéfices annuels pour l'entreprise.

Les consommateurs éligibles à une compensation seront automatiquement informés des options disponibles pour recevoir leur part du fonds d'indemnisation. En outre, Google s'est engagé à apporter des modifications permettant aux utilisateurs de télécharger et d'installer plus facilement des applications Android à partir de sources autres que le Play Store au cours des cinq prochaines années. L'entreprise réduira également le nombre d'avertissements de sécurité ou d' écrans d'alarme lorsqu'un utilisateur explore des alternatives.

Les créateurs d'applications Android bénéficieront de davantage de flexibilité pour offrir des alternatives de paiement sans être contraints d'utiliser le système de commissions du Play Store. Ils auront également la possibilité de proposer des prix plus bas aux consommateurs optant pour des alternatives à la boutique Google.

Cependant, cette résolution pourrait potentiellement redéfinir le paysage juridique du Play Store, en attente de l'approbation du juge James Donato, qui a dirigé le procès d'Epic Games. Parallèlement, Google est confronté à une bataille juridique majeure aux implications profondes sur son moteur de recherche, crucial pour son empire publicitaire générant plus de 200 milliards de dollars par an, avec les plaidoiries finales prévues début mai à Washington, D.C.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation