Logo - Jor2a.online
La France alloue 2 millions d

La France alloue 2 millions d'euros pour défendre les droits LGBT+ à l'international


Abonnez vous sur
Telegram

La France a récemment annoncé la création d'un fonds de soutien d'une valeur de 2 millions d'euros, destiné à être utilisé par ses ambassades dans le but de défendre les droits des personnes LGBT+ dans le monde entier. Cette annonce a été faite par la ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, à l'occasion du 15e anniversaire du Groupe LGBTQI des Nations unies, marquant ainsi la première participation d'une ministre des Affaires étrangères française à cet événement.

Selon Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, ce fonds vise à soutenir activement ceux et celles qui œuvrent quotidiennement pour la défense des droits des personnes LGBT+ à travers le monde, parfois au péril de leur vie. Par ailleurs, la France a réaffirmé son engagement en faveur de la dépénalisation universelle de l'homosexualité et de la protection des droits des personnes LGBT+, condamnant fermement les actes de violence et les discours de haine dirigés à leur encontre. À l'automne 2022, la France a également nommé son tout premier ambassadeur pour les droits LGBT, Jean-Marc Berthon, une première historique dans le domaine de la diplomatie française.

Ces actions de la France sont d'autant plus significatives que, selon les données des Nations unies, 77 pays continuent d'avoir en vigueur des lois discriminatoires criminalisant les relations privées et consensuelles entre personnes de même sexe. Ces lois exposent les individus au risque d'arrestation, de poursuites judiciaires, d'emprisonnement, voire, dans au moins cinq pays, à la peine de mort. La France, par la création de ce fonds de soutien et la nomination d'un ambassadeur dédié, renforce son engagement à lutter contre ces inégalités et à promouvoir les droits fondamentaux des personnes LGBT+ à travers le monde.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation