Logo - Jor2a.online
Les Sanctions Contre la Russie Coûtent 4 Milliards d

Les Sanctions Contre la Russie Coûtent 4 Milliards d'Euros aux Exportateurs Français : Un Rapport Pointe les Limites de Leur Efficacité


Abonnez vous sur
Telegram

Une récente étude du Centre d'études prospectives et d'informations internationales (Cepii), lié à Matignon, a révélé que les sanctions européennes à l'encontre de la Russie ont entraîné une perte de 4 milliards d'euros pour les exportateurs français. Alors que l'Union européenne envisage un douzième paquet de sanctions, le rapport s'interroge sur l'efficacité de telles mesures.

Selon les auteurs du rapport publié le 27 novembre, les 11 premiers trains de sanctions n'ont provoqué qu'une perte de marché limitée pour les 145 000 exportateurs français. Cependant, derrière l'optimisme apparent, le rapport souligne que l'ensemble des produits soumis aux sanctions ne représente que 0,8% de la valeur des exportations françaises de 2021, soit environ 4 milliards d'euros.

Le rapport met en lumière les secteurs les plus touchés, à savoir les matériels de transport (y compris l'aéronautique), la chimie et les machines. Parmi les 2 436 entreprises françaises touchées par les restrictions d'exportation vers la Russie, 809 sont spécialisées dans les machines, 554 dans la chimie, et 206 dans le transport. Les entreprises de transport ont supporté près de la moitié des 4 milliards de pertes.

Les auteurs notent également une déviation du commerce vers les pays voisins de la Russie, atténuant ainsi les conséquences économiques des sanctions. Ils soulignent que les exportations françaises vers la Russie ont diminué de 52% entre 2021 et 2022, mais celles vers le Kazakhstan, l'Arménie et le Kirghizstan ont augmenté de 85%, 62%, et 44% respectivement.

Ces chiffres remettent en question l'efficacité des sanctions commerciales de l'Union européenne, en particulier à la lumière de la proposition d'un douzième paquet de sanctions contre la Russie. La Hongrie, avec une position critique notoire, souligne l'absence d'une analyse globale des effets des 11 premiers paquets de sanctions, tandis que le Cepii met en avant les conséquences économiques mitigées des mesures actuelles.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation