Logo - Jor2a.online
Réduction du Délai de Recours des Salariés : Une Décision Gouvernementale qui Fait Débat

Réduction du Délai de Recours des Salariés : Une Décision Gouvernementale qui Fait Débat


Abonnez vous sur
Telegram

En pleine période de crise sociale, marquée par la lutte contre l'antisémitisme et le meurtre tragique de Thomas à Crépol, le ministère français de l'Économie et des Finances annonce une mesure qui pourrait déplaire aux syndicats. Le gouvernement, dirigé par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, souhaite réduire de manière significative le délai de recours d'un salarié licencié contre son employeur, passant de 12 mois à seulement 2 mois.

Bruno Le Maire explique au journal Le Parisien/Aujourd'hui en France qu'il trouve le délai de recours d'un an excessivement long. Il souligne l'importance de protéger les salariés, tout en citant d'autres pays développés où ce délai est de deux mois, qu'il estime être le délai adéquat. Cette décision va au-delà des ordonnances sur le Code du Travail de 2018, qui avaient déjà réduit le délai de trois à un an.

Bien que les employeurs soient généralement favorables à cette mesure, considérant qu'elle offre une sécurité accrue en termes de litiges, ils soulignent que ce n'est pas leur priorité actuelle. Certains estiment que la principale préoccupation est d'attirer des candidats qualifiés pour les postes vacants.

La révélation de cette information a suscité des inquiétudes parmi certains citoyens français, exprimées sur les réseaux sociaux. Certains dénoncent cette mesure comme une nouvelle attaque contre les droits des salariés, soulignant l'aspect psychologique des travailleurs confrontés à des licenciements abusifs et incapables de se défendre dans un délai aussi court.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation