Logo - Jor2a.online
Le désaveu du président des Juifs de France envers Macron après la polémique de la fête Hanouka à l

Le désaveu du président des Juifs de France envers Macron après la polémique de la fête Hanouka à l'Élysée


Abonnez vous sur
Telegram

Emmanuel Macron se retrouve confronté à une sérieuse épreuve alors que le président des Juifs de France, Yonathan Arfi, l'a ouvertement lâché suite à la controverse entourant la célébration de la fête juive Hanouka à l'Élysée. En pleine période de tensions entre la Palestine et Israël, la décision de l'Élysée d'organiser un dîner en l'honneur de Hanouka en présence du président a suscité une vive polémique en France, certains accusant Macron de violer le principe de la laïcité.

Le 8 décembre, sur le plateau de Sud Radio, Yonathan Arfi, président du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France), a exprimé son désaccord envers le chef de l'État. Il a souligné que la polémique autour de l'allumage de la bougie de Hanouka à l'Élysée était inappropriée, car selon lui, l'ADN républicain exige de rester éloigné de tout ce qui est religieux. Arfi a précisé que le CRIF est une structure laïque, et que la laïcité est perçue par les Juifs de France comme une loi de protection et de liberté depuis 1905.

Il a exprimé sa surprise face à la situation, déclarant que ce n'était pas le lieu approprié pour de tels actes, ajoutant que cela ne devrait pas avoir vocation à se reproduire. Ainsi, le président des Juifs de France affiche clairement son désaveu envers Macron, soulignant l'importance de préserver la laïcité pour la communauté juive en France.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation