Logo - Jor2a.online
Opération éclair en France : 80 hommes, de l

Opération éclair en France : 80 hommes, de l'élu au chômeur, interpellés pour pédocriminalité


Abonnez vous sur
Telegram

Cette semaine en France, une opération d'une ampleur jamais vue a été menée par le nouvel Office des mineurs (Ofmin) de la police judiciaire. Sous la coordination du commissaire Quentin Bevan, 80 hommes, provenant de diverses catégories sociales, ont été interpellés, faisant ainsi la démonstration que la pédocriminalité touche toutes les strates de la société.

Parmi les suspects figurent deux professeurs des écoles, des entraîneurs sportifs, un surveillant dans un foyer d'enfants en situation de handicap, et même un élu local. Les investigations ont mis en lumière des situations alarmantes, telles qu'un professeur détenant des photos et vidéos volées de ses élèves à connotation sexuelle et accusé d'agressions sexuelles sur au moins l'une de ses élèves. Un autre individu, un surveillant, avait été condamné pour viol des décennies auparavant, mais avait bénéficié d'un changement d'identité, lui permettant de travailler à nouveau au contact d'enfants.

Le commissaire Bevan souligne que cette opération démontre que la pédocriminalité en ligne n'est pas seulement liée à des activités solitaires sur internet, mais que certains ont déjà commis des actes ou présentent un risque imminent de le faire dans la vie réelle. Martine Brousse, cofondatrice de l'association La Voix de l'enfant, souligne l'ampleur du problème, déclarant qu'il y a des milliers de victimes, des êtres vulnérables, qui ont été violés, et ont pour beaucoup subi des actes de tortures et de barbarie .

La secrétaire d’État à l'Enfance, Charlotte Caubel, met en garde contre la réalité persistante des sites pédocriminels, affirmant qu'il y a probablement des centaines de personnes connectées en ce moment-même. Elle appelle les parents à la vigilance, soulignant les dangers potentiels de partager massivement des images d'enfants en ligne.

Les personnes arrêtées, âgées de trente à plus de soixante ans, provenaient de toutes les catégories socioprofessionnelles. Certaines perquisitions ont révélé plus de 100 000 vidéos et photos pédocriminelles, stockées sur divers supports numériques. Au terme des gardes à vue, 51 hommes ont été présentés à un juge, dont 13 ont été écroués. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a salué cette opération comme un grand coup de filet contre la pédocriminalité , précisant que les investigations étaient toujours en cours. En septembre, le gouvernement français avait lancé une campagne sur l'inceste et les violences sexuelles subies par 160 000 enfants chaque année, selon les experts.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation