Sans briller, le Paris Saint-Germain s

Sans briller, le Paris Saint-Germain s'est imposé contre l'AS Monaco (2-0), grâce à un doublé de Kylian Mbappé, encore étincelant ce dimanche soir.


Lundi 13 Decembre 2021 07:41
Pour clôturer en beauté la 18e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er, 42 pts) accueillait l'AS Monaco (8e, 26 pts) ce dimanche soir au Parc des Princes. Après deux nuls en Championnat, dont un décroché à l'arraché sur la pelouse du RC Lens la semaine dernière (1-1), les Parisiens devaient absolument se reprendre pour leur dernière de l'année civile à la maison. En face, les Asémistes restaient sur deux succès en L1 et pouvaient intégrer le top 5 en cas de succès contre l'ogre parisien. Au niveau des compositions de départ, Mauricio Pochettino alignait un 4-3-3 avec le trio Di Maria-Messi-Mbappé devant. Niko Kovac optait lui pour un 4-2-3-1 avec le seul Ben Yedder à la pointe de l'attaque. Et il ne fallait pas être en retard au stade ou devant sa télévision car dès le début, l'ASM se projetait vers l'avant et Diop, d'une frappe croisée, trouvait le poteau de Donnarumma (2e). Les locaux répondaient alors timidement avec cette tentative de Wijnaldum (7e), avant une situation litigieuse dans la surface. Au duel avec Sidibé, Di Maria s'effondrait mais M. Bastien ne bronchait pas. Avant d'aller voir la vidéo et d'accorder un penalty au PSG. Mbappé s'élançait et transformait tranquillement (12e, 1-0). Mais ce but ne boostait pas les vice-champions de France, puisque les joueurs du club du Rocher montraient eux de meilleures choses.

Face à un bloc parisien pas si haut que ça, les hommes de Niko Kovac approchaient facilement la surface parisienne, et Diop n'arrivait pas à frapper à bout portant, bien gêné par Diallo (23e). Les Asémistes poussaient et il fallait un grand Donnarumma pour sortir dans les pieds de Ben Yedder (25e). Un temps faible pour le PSG qui faisait le dos rond avant de frapper une nouvelle fois avant la pause. Suite à une perte de balle de Fofana, Messi venait fixer la défense pour décaler Mbappé. Le numéro 7 prenait son temps pour enrouler et doubler la mise au meilleur moment (45e+1, 2-0). Au retour des vestiaires, Bernat se blessait et devait céder sa place à Kehrer (50e). Une blessure qui ne perturbait pas le PSG qui gérait tranquillement son avance dans un second acte beaucoup moins intéressant que le premier. Niko Kovac, lui, réalisait deux nouveaux changements après le premier réalisé à la mi-temps. Malgré ce sang neuf apporté, l'AS Monaco n'arrivait pas à relancer cette rencontre en réduisant l'écart. Finalement, il fallait attendre la 72e minute de jeu pour revoir une occasion, par Messi. Derrière, Gelson Martins tentait de répondre, en vain (73e). Messi, passeur sur le second but de Mbappé, voulait vraiment se transformer en buteur mais son piqué ne finissait pas au fond des filets (80e). En fin de partie, Golovin inquiétait le PSG mais ça ne donnait rien. Devant son public, le PSG s'imposait donc sur le score de 2-0 et confortait sa place de leader. L'AS Monaco restait elle 8e, à cinq points du podium.


Afficher Plus



© 2020 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى