Logo - Jor2a.online
Annulation d

Annulation d'une condamnation pour viol après 17 ans de prison : la police du Grand Manchester accusée de mensonges


Abonnez vous sur
Telegram

Andrew Malkinson, un homme britannique âgé de 57 ans, a été libéré de prison après avoir passé près de 17 ans derrière les barreaux pour une condamnation pour viol qui a finalement été annulée par la cour d'appel britannique. Malkinson a toujours clamé son innocence depuis son arrestation en 2003 et a insisté sur le fait qu'il n'a jamais commis le crime dont il était accusé.

Après de nombreuses tentatives infructueuses pour prouver son innocence, le cas de Malkinson a été renvoyé devant la Cour d'appel en janvier dernier, lorsque l'ADN d'un autre homme a été retrouvé sur des fragments de vêtements de la victime. Cela a conduit à l'arrestation d'un nouveau suspect par les autorités.

Malkinson a déclaré aux médias qu'il avait été traité de menteur par la police du Grand Manchester tout au long de l'affaire et qu'il avait été contraint de purger plus du double du temps qu'il aurait dû passer en prison en raison de son refus de faire de faux aveux. Il a également accusé la police de dissimuler des preuves cruciales qui auraient pu l'aider dans sa défense.

Suite à la décision du juge, la police du Grand Manchester a présenté ses excuses à Malkinson, reconnaissant qu'il avait été victime d'une grave erreur judiciaire . Cependant, Malkinson a rejeté ces excuses en les qualifiant d'exercice de relations publiques, soulignant qu'elles ne pouvaient pas lui rendre les années qu'il avait perdues en prison à tort.

Le véritable violeur présumé a été arrêté le 13 décembre, près de deux décennies après le crime initial. L'affaire soulève des questions sur les erreurs judiciaires et met en évidence les conséquences dévastatrices d'une condamnation injuste pour une personne innocentée après de nombreuses années de prison.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation