Logo - Jor2a.online
Relance des poursuites contre les sociétés de Michael Jackson pour abus sexuels présumés sur mineurs

Relance des poursuites contre les sociétés de Michael Jackson pour abus sexuels présumés sur mineurs


Abonnez vous sur
Telegram

Une cour d'appel de Californie a pris une décision importante en relançant les poursuites judiciaires portées par deux hommes, Wade Robson et James Safechuck, qui allèguent avoir été abusés sexuellement par Michael Jackson pendant leur enfance. Les plaignants ont intenté des poursuites contre MJJ Productions Inc et MJJ Ventures Inc, deux sociétés détenues par le chanteur décédé en 2009.

Wade Robson, chorégraphe âgé de 40 ans, a rencontré Jackson à l'âge de 5 ans et est apparu dans plusieurs de ses vidéoclips. Il affirme avoir été abusé sexuellement par le chanteur pendant plusieurs années. De son côté, James Safechuck, âgé de 45 ans, a déclaré avoir été agressé sexuellement par Jackson après l'avoir rencontré à l'âge de 9 ans lors du tournage d'une publicité pour Pepsi.

Ces poursuites, déposées séparément en 2013 et 2014, avaient déjà été rejetées une première fois en 2021. Cependant, la Cour d'appel du 2e district de Californie a annulé cette décision et ordonné que les affaires soient rejugées. La Cour d'appel a souligné que les sociétés détenues par Jackson ne sont pas exemptées de leur obligation de protéger les enfants, même si elles sont la propriété exclusive de l'agresseur.

La succession de Michael Jackson a exprimé sa déception concernant cette décision et a maintenu que le chanteur était innocent de toutes les allégations portées à son encontre. Les avocats des plaignants se sont quant à eux dits heureux de cette décision, soulignant qu'elle empêchait la création d'un dangereux précédent qui mettrait en danger les enfants aux États-Unis.



Afficher Plus


Dernières actualités




© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation