Ils enquêtent en France sur le financement des campagnes électorales de Macron

Ils enquêtent en France sur le financement des campagnes électorales de Macron



Le Parquet national financier a annoncé avoir ouvert fin octobre deux enquêtes sur "les conditions d'intervention des sociétés de conseil dans les campagnes électorales de 2017 et 2022".
La justice française a ouvert des enquêtes sur le financement illégal présumé des campagnes du président français Emmanuel Macron lors des élections de 2017 et 2022, et en particulier sur le rôle du cabinet de conseil McKinsey, rapporte jeudi le journal français Le Parisien .

Ainsi, le Parquet national financier (PNF) a annoncé dans un communiqué avoir ouvert fin octobre deux enquêtes sur "les conditions d'intervention des sociétés de conseil dans les campagnes électorales de 2017 et 2022".

Dans le détail, une information judiciaire est liée à des accusations de « non-conformité de comptes de campagne » et de « réduction d'éléments comptables dans un compte de campagne » ; et l'autre, avec des accusations de "favoritisme" et de "recel de favoritisme", détaille le document. Cependant, il ne précise pas à quelles campagnes il se réfère dans chaque cas ni qui aurait pu en bénéficier.
Ces enquêtes font suite à une enquête lancée en mars de cette année à la suite d'un rapport du Sénat, qui portait sur des allégations de blanchiment d'argent par le bureau parisien de McKinsey, qui n'avait apparemment pas payé l'impôt sur les sociétés au cours des 10 dernières années.

La déclaration du PNF intervient quelques heures après un rapport du Parisien, qui place Macron dans le collimateur d'enquêtes visant à "éclaircir la situation de diverses procédures pénales" initiées après le rapport sénatorial.

Selon le rapport, entre 2018 et 2021 les contrats signés entre l'Etat et des consultants privés auraient "plus que doublé", atteignant 1.000 millions d'euros l'an dernier. De plus, il est rapporté que cette augmentation des contrats a été réalisée sans la transparence requise, avec McKinsey comme l'un des principaux bénéficiaires, rapporte Le Monde.

Le point de vente a également révélé que des consultants ou d'anciens consultants de McKinsey avaient volontairement participé à la campagne électorale de l'actuel président français en 2017. Après la victoire de Macron, certains d'entre eux ont occupé des postes à responsabilité dans son parti, La República en Marcha (LREM), ou dans des cabinets ministériels de son gouvernement.




Afficher Plus



© 2022 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى