La Russie suspend le gaz vers l

La Russie suspend le gaz vers l'Italie après un "problème" en Autriche



Le russe Gazprom a suspendu les livraisons de gaz à l'italien Eni, invoquant un problème de transport en Autriche, a annoncé samedi le géant italien de l'énergie.

"Gazprom nous a dit qu'il n'était pas en mesure de confirmer la livraison des volumes demandés pour aujourd'hui, invoquant l'impossibilité de transporter du gaz à travers l'Autriche", a déclaré Eni dans un communiqué.

En conséquence, "les flux de gaz russe vers Eni via le point d'entrée de Tarvisio seront nuls", a-t-il déclaré.

La majeure partie du gaz russe livré à l'Italie passe par l'Ukraine via le gazoduc transautrichien (TAG), jusqu'à Tarvisio, dans le nord de l'Italie, à la frontière avec l'Autriche.

Gazprom a déclaré plus tard dans la journée dans un communiqué que le transport de gaz russe à travers l'Autriche avait été suspendu "en raison du refus de l'opérateur autrichien de confirmer les nominations de transport".

"La raison est liée aux changements réglementaires qui ont eu lieu en Autriche fin septembre", a-t-il ajouté.

"Gazprom travaille à résoudre le problème avec les acheteurs italiens."

Avant la guerre en Ukraine, l'Italie importait 95 % du gaz qu'elle consommait, dont environ 45 % provenaient de Russie.

Le Premier ministre sortant Mario Draghi a signé de nouveaux accords avec d'autres producteurs de gaz pour réduire la dépendance de l'Italie vis-à-vis de la Russie, ramenée à 25% à partir de juin, tout en accélérant la transition vers les énergies renouvelables.




Afficher Plus



© 2022 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى